Paco - Allô docteur Lyrics | FAST DOWNLOAD

Allô docteur

[Couplet 1]
Dites-moi c'est grave docteur ? A cran, j'ai l'sommeil agité
J'me sens pas bien, j'ai mal au cœur, j'ai tellement d'commères à gifler
Pourquoi cette haine me direz-vous ? Le caractère et l'âme en peine
Le moral bas, voir à ras de terre, qui va éclairer ma lanterne ?
Et oui j'avoue ces derniers temps, j'suis pas trop dans mon assiette
J'serais plutôt au fond d'un seau criant que j'encule le monde à sec
La rancune et l'amertume hélas deviennent monnaie courante
Je sais très bien qu'il faut que j'assume et non pas que j'prenne ce mauvais tournant
Dites-moi c'est grave docteur ? Mais là vos médocs n'y font rien
Chez moi l'bonheur est si rare, c'est comme voir des potes qui vont bien
Grave toutes ces conneries m'ont rejoint l'jour où j'les attendais plus
Aujourd'hui j'regarde la pente j'deviens foulek à ramper dessus
Ces envies d'meurtre, j'vois c'pédophile en liberté
Quand la justice manque de rigueur et m'file aussi l'envie d'gerber
Cette putain d'vie m'rend malade, j'veux pas qu'elle se finisse grossièrement
Non j'vous l'dis ça va pas mieux, j'ai pas suivi vos traitements

[Refrain]
Allô docteur aidez-moi, j'vois ni calmant ni remède
J'ai vu l'avenir au fond d'un trou la vie me garantir le même
Rangez vos galanteries de merde, je l'connais c'type est malade
Il faudra bien trouver quelque chose avant que j'commette l'irréparable
Car dans ma tête ça explose et je crois même qu'on est quinze
Alors causons de ma névrose, il faut qu'on l'arrête, qu'on l'évince
Oui tout ça m'fait mal au cœur, il y a de quoi s'repentir
Aujourd'hui le bras d'honneur j'suis à deux doigts de l'brandir

[Couplet 2]
Dites-moi c'est grave docteur ? Sans cette folie ma vie serait mieux
On m'dit fêlé, plein d'euphorie, souvent cette voix m'a dit "fais-le"
Un fardeau la vie d'mes cheveux, il a le poids d'une cargaison
Quand ce tableau devient mystérieux elle prend le pas sur la raison
Alors s'il vous plaît, aidez-moi, honteux, j'ferai pas long feu
Parlons peu, accepter ça serait comme bouffer l'bras d'mon vieux
J'aime les plantes et les bitures, je trouve la paix dans l'écriture
Je voulais prendre de la hauteur, le coup parfait semblait si dur
Dites-moi c'est grave docteur ? Mais là j'commence à vaciller
Alors faites vite j'ai pas d'argent, que de l'arrogance à gaspiller
La dépendance est un virus, épidémie contagieuse
J'aurais besoin d'un petit plus, les crises d'hystérie sont fâcheuses
La douleur omniprésente, oh que préconisez-vous ?
Quand j'avalais toutes vos pilules deux heures après j'vomissais tout
Vous m'dites que le bédo me stimule, faux : il m'démolit c'est fou
Là j'suis ré-bou, à l'agonie, j'raconte toutes ces conneries chez vous
Ah mais le malheur des gens m'affecte
Vous dire tout ça me prend à cœur, c'est pas ailleurs, c'est devant ma fenêtre
Quand j'ouvre les yeux, moi instantanément j'veux les refermer
L'homme est vénal tout comme la femme, un sale serpent, je l'ai cerné
Oui cette rage est viscérale, viser l'Graal est misérable
J'digère mal, j'suis épuisé, faut quitter c'quartier qui s'dégrade
Et oui j'déraille, j'déguste alors qu'un tas d'ennemis s'régalent
Sale, moi je regrette juste que mon espoir ait mis les voiles

[Refrain]

Date Added: 2017-08-25
Comments
0 (1 votes)
Artist Information
Newest Lyrics