Saïan Supa Crew - Au nom de quoi Lyrics | FAST DOWNLOAD

Au nom de quoi

(Refrain)

Au nom de quoi au nom de qui, dans quel livre est-il écrit
"Tu devras nuire à ton prochain, semer la foi par les cris" ?

(Vicelow)

Armés jusqu'au cou, ils ont envahi le pays
De Giant Coucou, à coup de bâton ont fait coucou (Africa)
Contents comme des toutous, ils ont aboyé sur des esclaves
Ces mêmes personnes qu'acclamaient Dieu
Faisaient parler le fouet dans les caves
C'était hier mais comment être fier de lyncher et de faire la prière !

(Specta)

Certains jurent devant Dieu, vont à l'église après avoir violé 2 ou 3 mômes
Certains jurent sur le Coran, vont à la Mosquée
Et après avoir vendu plein de dix feuilles
Ça, c'était écrit sur chaque psaume, chaque homme utilise chaque bible
Chaque Coran, chaque jour pour mentir à chaque homme


(Refrain)


(Sir samuel)

A-t-il choisi d'être entraîné comme un commando
Même s'il possède que la peau sur les os
Et pour décor des chars d'assauts
Son armée pèse plus que lui même sur son dos
Il se bat corps et âme tel un soldat
Prêt à donner sa vie au nom de quoi ?
Telles sont ses convictions, à 7 ans et demi envers religion, tel un pion

(Sly)

Lui fils du soleil prédit chaos sommeil nouveau réveil
Ni dieu ni déesse ni gueux ni vieillesse
Oh c'est le darkness vache se sert des gens en manque d'attache
Pour accomplir sa vile tâche manipulateur
Monte une horde prêt pour le désordre au nom du nouvel ordre


Refrain (x2)


(Feniksi)

Au nom de quoi, au nom de qui…
Un homme a enseigné la paix, puis fait saigner
Des jeunes dont la foi il avait gagné ?
Déjeune à la fois avec les parents puis va signer
Ses méfaits, fait ses messes, pleure… mais c'est fait…
Aucune plainte pendant 10 ans…
Aucune crainte, il n'avait que 10 ans…
Ce traître, à qui l'on prêtait le bon dieu sans confession, prêtre
Aimait les enfants de très près…

(Leeroy)

De Paname jusqu'au de-ble, cette femme-là n'a jamais l'temps d'se poser
Sûr qu'elle n'a pas la foi mais peut soigner les villes les plus éloignées
Sans pour autant les coloniser, écoutez
Ce fut de belles funérailles, mais on l'accuse d'avoir lutté pour son idéal
D'être la seule personne à n'pas vouloir mettre le voile
Elle préférerait 1000 fois voir les femmes dans un état normal
So de Paname jusqu'au de-ble, cette femme-là n'a jamais l'temps d'se poser
Sûr qu'elle n'a pas la foi mais peut soigner, les villes les plus éloignées
Sans pour autant les coloniser Ecoutez !

(Refrain)

Date Added: 2017-08-25
Comments
0 (1 votes)
Artist Information
Newest Lyrics